A quoi pourrait ressembler la forêt guyanaise dans un siècle ?

Peut-on prévoir l’impact des changements climatiques sur la forêt tropicale humide de Guyane ? Les chercheurs développent aujourd’hui des éléments de réponse au travers de modèles. Ce matin, Mélaine Aubry-Kientz soutenait sa thèse sur le campus agronomique de Kourou, fruit de plus de trois ans de recherches dédiés à la problématique suivante :

Quelle sera la réponse des forêts tropicales humides à l’augmentation de la température et aux changements de pluviométrie ?
Modéliser la dynamique forestière pour identifier les processus sensibles en Guyane française.

>> Lire la suite

  • Share

Vous zavez vu un dauphin ?

Vous passiez sur le vieux port, et hop, devant vous, trois dauphins en promenade ?! C’est ce qui nous est arrivé il y a 10 jours. Et bien, cette info est importante pour nous qui cherchons à mieux savoir où et quand se trouve la bête.

Aussi, si ce genre de moment vous arrive, vous pouvez participer au suivi du dauphin, en remplissant au maximum la fiche d’observation que vous pouvez télécharger ici.

D’avance un grand merci !!

  • Share

Lancement du dispositif BEST en « Amazonie européenne » !

L’Outre-mer européen s’étend sur plus de 150 territoires regroupés au sein de 34 entités politiques et administratives différentes. Ces espaces, qui couvrent une surface terrestre équivalente à la superficie de l’Europe continentale et la surface maritime la plus vaste au monde, concentrent de très forts enjeux de biodiversité. Aussi les Etats membres et la Commission Européenne se sont engagés en faveur de cette biodiversité ultramarine via le dispositif « BEST » : deux appels à projets, BEST I et II, ont été lancés en 2010 et 2011.

Suite à leur succès, la Commission a souhaité réfléchir à la mise en place d’un dispositif structurant de financement de la biodiversité et des services écosystémiques pour l’ensemble des Outre-mer européens. Plus spécifiquement, dans le cadre de l’initiative BEST III, la Commission européenne souhaite voir définir sept « profils écosystémiques » représentatifs de sept sous-régions de l’Outre-mer européen. En complément des stratégies nationales et régionales existantes, ces « profils écosystémiques » s’attacheront  à identifier les futurs axes d’intervention en faveur de la biodiversité.

La Guyane, du fait de son ancrage continental, jouit d’un positionnement particulier, puisqu’elle est identifiée à elle seule comme l’une des sept sous-régions, « l’Amazonie européenne ». Un profil écosystémique spécifique sera donc élaboré pour ce territoire, sous la coordination du WWF.

Et cela commence officiellement aujourd’hui, le mercredi 8 octobre 2014.

Vous êtes en Guyane et vous souhaitez participer à l’exercice ? Contactez nous !

  • Share

Indice 2014 du rapport « Planète Vivante »

10 380 populations de plus de 3000 espèces vivantes sont suivies de part le monde, et leur statut est publié tous les deux ans : c’est « l’indice Planète Vivante ».

Le rapport 2014 de cet indice « planète vivante » est alarmant, puisqu’il a décliné de 52% en l’espace de 40ans : les populations suivies ont en moyenne décliné de moitié !

Le rapport de synthèse est disponible ici.

La version complète est téléchargeable sur ce lien.

 

  • Share
WWF France

©WWF Guyane 2009 - By NovaTerra - Propulsé par WordPress - Design librement inspiré du thème de Andreas Viklund