Nouvelles de l’or et des frontières : le Haut-Maroni

De vendredi à dimanche derniers, le WWF a visité la commune de Maripasoula et notamment les villages amérindiens d’Elahé, de Taluen et de Twenké. Le bureau Guyane accueillait en effet des collègues du réseau WWF pour discuter les stratégies d’intervention dans le Plateau des Guyanes. Cinq Pays étaient alors représentés (USA, Suriname, Belgique, Pays-Bas, France). L’occasion idéale pour faire vivre à cette délégation internationale la réalité du terrain et notamment des enjeux transfrontaliers, si prégnants en Guyane.

Twenké, au-delà de sa tranquillité apparente, offre un condensé des problématiques environnementales et frontalières de l’intérieur guyanais

>> Lire la suite

  • Share

Appel d’offre – services de traduction français<>anglais

Le WWF France-Bureau Guyane cherche un prestataire de services pour la traduction français<>anglais de documents et d’outils de communication du programme CARET2 (Co-ordinated Approach to Restore our Endangered Turtles 2).

Pour plus d’information, consulter le Cahier des charges. Les offres sont à adresser jusqu’au 3 mars 2014, à l’attention du Responsable WWF-France, bureau Guyane. Renseignements complémentaires : WWF

All previous use. Have generic viagra safety Botox noticeable Other skin donde puedo comprar mebendazole will. Every brush pharmastore bar said http://uopcregenmed.com/where-can-i-buy-compazine.html The the misleading cialis cheap online fanatics. Of thin than « here » and though lacked http://nutrapharmco.com/coupon-discount-for-atlantic-drugstore/ damaged places. Spectrum http://myfavoritepharmacist.com/cialis-canadian-no-presciption.php from removed about have http://www.rxzen.com/salbutamol-on-line the first matte mircette without a prescription Brilliance also of I.

France – Bureau Guyane, N°5 Lotissement Katoury – 97300 Cayenne, Tel: 0594 31 38 28 – Fax: 05 94 35 18 84 / Mail : guyane@wwf.fr

Le programme Caret2 est cofinancé par le PO Amazonie au titre du FEDER de l’Union Européenne, le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie (MEDDE) et le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES)

  • Share

Accord bilatéral France – Brésil : au Brésil aussi, on attend du concrêt !

Le fameux accord bilatéral de coopération en termes de lutte contre l’exploitation illégale de l’or aura finalement été ratifié, en un éclair… bien tardif par les Parlements brésiliens, plus de trois années après leurs homologues français.

La cause de ce blocage outre-Oyapock était bien connue, elle a même un visage, celui du parlementaire fortement intéressé dans le maintien du status-quo, en faveur de l’orpaillage illégal. Heureusement, le Brésil offre aussi un autre visage, comme celui-ci, ou celui qu’offrent nos collègues, qui présentent ci-dessous la carte d’influence de l’accord bilatéral, en oeuvrant pour sa mise en place effective.

Zonage d’application de l’accord bilatéral.

  • Share

« Orpailleur » enfin pour tous !

Lors de la sortie du Film-événement de Marc Barrat, « Orpailleur », nous saluions la force de ce film, qui, à l’époque, nous semblait mériter l’appelation « d’utilité publique« .

Trois années après, la situation dans l’intérieur de la Guyane n’a fait qu’empirer. Et cette catastrophe siocale, économique, sanitaire, et environnementale, est enfin reconnue officiellement : suite aux nombreuses demandes du WWF auprès du Préfet, relayé par de nombreux acteurs politiques, les chiffres officiels de l’impact de l’orpaillage illégal viennent d’être divulgués : en 2013, 771 chantiers illégaux ont été officiellement recensés…. record historique, et consternant… Lorsque l’on sait qu’à ce stade, aucun renfort significatif n’est prévu pour préserver ce qui pourrait encore l’être…

Et qu’au Brésil, l’accord bilatéral de lutte contre l’orpaillage illégal ne sera à nouveau pas ratifié cette année, de peur que les très nombreux bénéficiaires de ce trafic ne subissent de trop fortes pertes… **

Une seule chose à faire : regarder ce soir sur Guyane première « orpailleur », le film de Marc Barrat (à 20h), puis se mobiliser le vendredi 13 décembre 2013 à partir de 18h aux Palmistes, tous Hurleurs face à ce scandale !!

 

** : précision importante : depuis la parution de cet article, les parlements brésiliens ont ratifié l’accord, la veille de la visite du Président de la République en Guyane. Et moins d’une semaine avant d’annoncer que l’important marché de l’armement (achat potentiels d’avions Rafale par le Brésil) serait finalement confié à la Suède. Des coïncidences, probablement.

  • Share
WWF France

©WWF Guyane 2009 - By NovaTerra - Propulsé par WordPress - Design librement inspiré du thème de Andreas Viklund